1.D – Brèves de décembre 2019-janvier-février 2020

décembre 2019

*1er décembre –  De profundis. Pour le dictateur Erdogan, c’est E. Macron qui serait « en état de mort cérébrale ». On connaissait des cas de « mort grave » mais celui-là tient bien la forme. De telles outrances sont dangereuses : elles empoisonnent les relations et n’aideront pas l’Alliance atlantique à « ressusciter », éventuellement en laissant la Turquie sur la marge. La Turquie, autant que Trump et Poutine, est d’ailleurs à la source du débat sur la défense européenne. Elles peuvent noircire l’image de la Turquie, en laissant dans l’ombre les millions d’honnêtes citoyens turcs, pacifiques et amicaux, et la compassion due aux  nombreuses victimes d’Erdogan.

https://oursongeopolitique.blog/1-d-brèves-dhier-septembre-octobre-novembre-2019

Retrouvez les brèves de septembre-octobre-novembre2019 :