Des phobies imbéciles

Ours timide et un peu souriant

Certains ont l’arrogance ou la bêtise de décrier l’essence-même d’Autrui. Et ces  »braves gens » (au sens qu’affectionnait Brassens) ont le vent en poupe au Pays de Voltaire où, par exemple, 71 % des  »citoyens » détectent un trop plein d’étrangers. Très scientifiquement, ils font le constat suivant :  »ces individus-là ne sont pas moi, c’est insupportable ! ».
Génial… ou plutôt triste à mourir ! Serait-il plus malin de lancer une campagne nationale de haine contre  »ces hordes de compatriotes à qui on répugnerait de ressembler » ? Calmons le jeu : M. ou Mme Autrui Létrangé comme M. et Mme Aimé Lecocq sont des êtres humains dans une humanité unique à la diversité infinie. Badaboum : c’est une révélation ! Outre leur histoire personnelle le plus souvent très émouvante, outre leurs difficultés parfois signées par la malchance, l’injustice, l’arbitraire, hormis le mauvais accueil désespérant qu’on leur réserve dans  »la Patrie des droits de l’Homme » (… de l’  »hum ! »), ces personnes ont une âme, une personnalité propre, souvent, une spiritualité, des convictions, un potentiel précieux, des projets et des espoirs. Je surfe sur de tautologiques évidences : pardon !

– Qu’on les voit en étrangers, ex-étrangers ou  »citoyens communautaires », les personnes musulmanes parmi nous, s’inscrivent parfaitement dans la conviction précédente. A tort, on se focalise sur un environnement qui leur est étranger et qui les opprime : la violence proche ou lointaine, les marges les plus troubles de leurs communautés religieuses (les têtes brûlées, qui font peur), sur les vides, le déficits sociaux ou éducatifs, sur la géopolitique détraquée qui suscite les migraines de l’Ourson… mais on omet simplement de s’intéresser individuellement à ces frères, ces sœurs et ces voisins pour ce qu’ils font, ce qu’ils croient, pour ce qu’ils espèrent.
Réveillons-nous ! Nous ne vivons pas encore dans un monde de robots. Nous appartenons à la même humanité intriquée, sensible et infinie. Je me répéterai encore et encore sur cette question, ne m’en veuillez pas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s