* 20 décembre – Des floppées de vœux négatifs

Le plein de tuiles pour les nuisibles, en 2022 !

Une fois les vœux affectueux envoyés à ceux qui nous sont chers, sachons enchaîner sur les vœux négatifs. Célébrons les vicieux, les fourbes, les pervers, les affreux absolus et les traitres en leur adressant, en une rafale sèche mais conclusive, nos anti-vœux d’exécrable Année 2022 !

Surtout n’attendez pas, de la part de ce blog, régulièrement suivi par une petite dizaine de lecteurs égarés et infidèles (join the gang !), qu’il vous dresse une liste nominative, détaillée et exhaustive. A chacun, sa sélection ! Il faut bien aussi laisser leur boulot à la Cour Pénale Internationale, au Chaudron de Belzébuth comme au Tribunal du Père.
Tout d’abord, j’omettrai prudemment de vous désigner ceux des membres de la classe politique, médiatique, bancaire, etc. qui échapperont au grognement empoisonné de l’Ours : on les compte sur les doigts de la main. Par contre, je traiterai le cas de tous les autres. Mais, j’ajoute, sans malice aucune, que les citoyens ont, par négligence et loi de l’évolution, la société médiocre qu’ils méritent. Ainsi fonctionne l’effet-miroir…

Alors, allons y en vrac :

* Un sincère vœu négatif pour nos amis, les dictateurs sanguinaires, chefs de katiba et directeurs de camps de torture, avec l’espoir brûlant au cœur que les vagues 5, 6 et 7 du COVID en viendront à bout l

* Un séjour gratuit en prison, à La Haye (en face de la CPI), pour le moustachu Aleksander Loukachenko !

* Un retour gratuit en France, pour la colonie de vacances camembert bloquée dans les camps kurdes d’Irak. Bienvenue au Pays, menottes aux poignets : cela soulagera un peu nos alliés peshmergas !

* Une pensée toxique pour quelques « papas-dictateurs » africains, qui bidouillent et rebidouillent leur constitution pour se sur-bidouiller eux-mêmes au pouvoir. Qu’ils entrevoient l’état pathétique de leurs concitoyens agressées par le djihadisme, la mauvaise gouvernance et la misère. Qu’ils en cauchemardent chaque nuit et qu’ils dégagent en 2022 !

* Bons vœux de retour au goulag, les poches vides, pour les militaires sans insignes du groupe Wagner ! La dose de vodka qui dissout la rate pour notre bienfaiteur au Kremlin !

* Que le général émirati qui prend la tête d’Interpol avec du sang sur les mains avale son étoile de shérif !

* Courte vie au Parti !

* Une montée d’allergie pour l’état d’urgence en Hexagonie (pays fictif, bien sûr) : que l’exception devenue la règle et l’état de droit érigé en l’étale du Roy ne survivent pas à l’Année du Tigre. Qu’un état d’amour perpétuel entre les citoyens à béret ridiculise tous le chefs !

* Une pensée particulière pour le distingué corps préfectoral. Qu’il échoue à traquer les individus  »migrants » ou  »fraternels », brassés par la débâcle du monde ! Que les envahisseurs soient autorisés à bosser pour notre PIB et à cotiser pour nos retraites. Qu’ils nous invitent bientôt à partager, en voisins, leur couscous au manioc ou leurs tripes-chili ! » Triple ration de harissa pour les haineux xénophobes !

* Que le fantôme de Schengen ressurgisse de sa tombe et fasse péter murs et barrières : libre circulation, bienvenue chez nous et la tournée pour tous ! Voyez la tête que feront les gens  »de souche » ! Hé, hé !

* Une franche pensée assassine (eh, oui !) pour le Connardo-virus, le moustique Tigre, la souche humaine anti-vaccinale, la pandémie de trouille abêtissante. Idem pour la larve éradicatrice de l’olivier, le H5 N1, la crise de foie du lendemain de réveillon, la théorie des complots et la paranoïa, en général !

* Des redressements fiscaux musclés et une mise en liberté très surveillée pour les patrons du GAFAM, démantèlement  »numérique » de leur cartel à la clé. Que Zuckerberg soit remplacé par Snowden !

* Que les travailleurs de la chimio-agriculture consomment – une fois n’est pas coutume – leurs fruits et leurs légumes vésicants, juste pour voir (pour le SAMU, faites le 15 !)

* Une bonne inondation du domicile, pour ceux qui se contre-fichent des émissions de GES, de la finitude de la Planète et de la disparition du vivant : qu’ils barbottent tristement !

L’Ours m’indique que j’ai oublié plein de mauvais sujets (les tueurs de plantigrades dans le Pyrénées, par exemple). Mais, l’essentiel est dit et vous m’avez compris… Alors :

L’Ours a de gros doutes sur la conduite du monde

Des fêtes très  »spéciales » pour les concernés précités et, encore et encore pour eux, tous mes vœux négatifs pour le siècle à venir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s